Qu’est-ce qu’une compétence ?

Les définitions  sur la notion de  compétences sont nombreuses et varient en fonction des auteurs.

 En voici quelques unes :

  • La compétence est un savoir faire opérationnel validé (Meignant)
  • C’est un savoir agir reconnu  (Witorski, CNAM)
  • La compétence est un système d’organisation structurée qui associe de façon combinatoire divers éléments. Si elle peut intellectuellement se concevoir potentielle, elle est observable, reconnue et mesurable en situation de travail et en regard d’un référentiel (Le Boterf)
  • La compétence est une caractéristique individuelle ou collective attachée à la possibilité de mobiliser ou de mettre en œuvre de manière efficace et dans un contexte donné un ensemble de connaissances, de capacités et d’attitudes comportementales (Aubert /Gibert)

Toutes ces définitions  restent très générales.

Chaque  acteur du monde du travail aura un point de vue différent
pour l’employeur :
– la compétence  est  plutôt une évaluation opérationnelle pour chercher la performance
– dans le cadre d’une VAE (validation des acquis et de l’expérience), la compétence est synonyme de potentiel recherché
– dans le cadre d’une formation : la compétence va être analysée comme une capacité d’organisation et un potentiel cognitif pour acquérir des connaissances
– dans le monde du travail français : on parle  plutôt de savoir faire / savoir être par rapport à un référentiel structuré,  des référentiels métiers alors que dans la société de travail anglaise, on privilégie  le savoir être et le potentiel

Dans une démarche bilan de compétences,  comment la notion de compétence est elle étudiée ?

Par ces approches très spécifiques et l’intérêt qui s’y rapporte,  le conseiller va pouvoir  diversifier ses angles de vue  pour analyser  l’activité et les composantes de celle ci.

Le consultant  va faciliter le salarié à faire une auto représentation de ses compétences et de ses performances  au travers de ses activités et  de ses tâches décrites selon un contexte de travail précis. La compétence  devient alors une ressource  mobilisée par l’individu et devient potentiellement transférable

L’objectif est qu’au fur et à mesure une appropriation  des compétences s’opère, car l’idée est de les mettre en soutien au projet.

Le bilan de compétences avec cette notion de compétences est une évaluation par une connaissance de soi – même sur ses  savoirs faire et ses savoirs être pour optimiser son insertion ou son évolution professionnelle.

Ce travail d’analyse  permet aussi  d’être un valideur de projet professionnel.
Ainsi faire un bilan  de compétences va être le moyen d’actualiser  compétences et projet.

Publié par Brigitte Guerci –Leroux, consultante en « évaluation et bilans des compétences ».

0
  Dans la même thématique

Ajouter un commentaire