Business handshake to seal a deal

Qui est concerné par le bilan de compétences DIF ?

Si vous faites partie des catégories suivantes, vous pouvez faire une demande de DIF pour bénéficier d’un bilan de compétences :

– Vous êtes salarié du privé en CDI et vous avez acquis au moins 20h dans le cadre du DIF (5 ans conseillé);
– Vous êtes salarié du public et travaillez depuis au moins 10 ans dans la fonction publique;
Dans ces deux cas, l’acceptation du DIF est dépendante de l’accord de votre hiérarchie;
– Vous êtes en préavis de licenciement et il vous reste des heures acquises au titre du DIF et non utilisées;
– Vous êtes licencié en cessation de contrat de travail et vous avez droit à un montant forfaitaire correspondant à vos heures de DIF non utilisées dans le cadre de la portabilité du DIF;

Nous vous accompagnons dans vos démarches DIF

Prenez contact avec l’un de nos consultants bilan de compétences via le formulaire de contact. Lors d’un premier RDV d’information gratuit et sans engagement, il sera à même  à même de vous renseigner sur les modalités du DIF, vous accompagner dans vos démarches, vous aider à rédiger votre lettre de demande de DIF ou trouver avec vous la meilleure solution de financement.

Modalités pratiques du DIF

Le bilan de compétences est considéré comme une action de formation et peut donc être financer par le DIF sous réserve d’acceptation par votre hiérarchie.

Le principe du DIF

Chaque salarié bénéficie de 20 heures de formation par an et peut les utiliser pour son développement personnel ou professionnel. Le total des heures est cumulable pendant 6 ans et plafonné à 120 h.

La demande de DIF doit être faite à l’employeur par lettre recommandée et une fois cette demande acceptée, le coût de formation est pris en charge par ce dernier. L’employeur peut cependant refuser la formation choisie pendant 2 exercices civils consécutifs.

En cas de licenciement

Si la demande est faite avant la fin du préavis, vous aurez droit à une somme correspondant au solde du nombre d’heures acquises au titre du DIF multiplié par un montant forfaitaire de 9,15 €. Cette somme peut être utilisée pour financer en  partie le bilan de compétences.

Pendant la période de chômage, il est possible de cumuler les heures acquises au titre de la portabilité du DIF cumulées au dispositif d’aide individuelle à la formation (dispositif AIF)  après avis du référant chargé de l’accompagnement.

Le DIF côté entreprises
  • Les entreprises de plus de 10 salariés (PME) versent 1.6% de leur masse salariale dans le Formation Professionnelle dont 0.9% peuvent être utilisés dans le cadre du DIF ou du Plan de Formation.
  • Les entreprises de moins de 10 salariés (TPE) versent 0.15% et ce montant peut être affecté pour des financements DIF.

En savoir plus : lire article sur le site Ministère Travail Emploi