Bien préparer son entretien d’embauche

L’un des éléments le plus important pour convaincre votre interlocuteur reste la confiance en soi et en vos compétences. Une bonne préparation à votre entretien de recrutement, ou entretien d’embauche,  est un moyen simple pour limiter le stress le jour J. Ajoutez à cette préparation un travail sur votre gestuelle et vous vous sentirez plus à l’aise, en particulier si vous devez faire face à  des moments de déstabilisation.

Avant l’entretien

  • Renseignez-vous au maximum sur l’entreprise et le poste auquel vous postulez : visitez le site internet, recherchez des éléments sur le CA, les nouveaux produits, les valeurs de l’entreprise, l’organigramme etc … Vous aurez ainsi des éléments plus précis qui contribueront à prouver votre intérêt pour la structure/l’organisation à laquelle vous postulez.
  • Analysez votre CV et préparez une argumentation à partir de vos réalisations dans des situations précises : « j’ai réalisé, développé, mis en place … » et privilégiez ainsi le « je » au  « on » ; lors de l’entretien, un discours étayé d’éléments factuels aura plus de poids.
  • Relisez l’annonce et les qualités recherchées dans le profil : outre vos savoir faire, la personne qui vous recrute cherchera à vérifier que vous possédez  les qualités qu’elle recherche. Identifiez vos forces et vos faiblesses pour le poste, on risque de vous posez la question  (mais ne mentionnez vos défauts « avouables pour le poste » que si votre interlocuteur vous le demande).
  • Identifiez toutes vos motivations pour le poste, vous en parlerez spontanément plus facilement.
  • Entrainez-vous à l’oral : préparez une présentation claire et cohérente de votre parcours professionnel. Sachez valoriser vos atouts : votre parcours est unique,  confirmez que vous savez où vous allez ! Evitez de réciter votre CV, la personne qui sera en face de vous l’aura vraisemblablement sous les yeux.
  • Pour avoir l’air plus sûr de vous lors de l’entretien, préparez vos réponses à des questions embarrassantes  (période de chômage, échec, réorientation, trous dans le CV etc…).
  • Préparez également une liste de questions, signe de votre motivation pour le poste et/ou  la société.

Pendant  l’entretien

Maintenant que vous avez travaillé sur le fond, pensez à la forme. Concentrez-vous sur les bonnes attitudes à avoir pendant l’entretien. Si vous êtes tendu, quelques exercices de respiration vous seront bénéfiques. Rappelez-vous que les 5 premières minutes sont souvent révélatrices.

  • Serrez la main que l’on vous tend de façon ferme mais sans brutalité ;
  • Regardez votre interlocuteur en face ;
  • Soyez souriant, prenez un air naturel et sentez-vous bien installé sur votre siège ;
  • N’hésitez pas à faire des gestes avec vos mains, l’échange sera plus animé ;
  • Respectez une certaine distance de confort entre vous votre interlocuteur et éviter ainsi de trop vous avancer et d’apparaitre envahissant.

Enfin un peu de bon sens …

  • Prévoyez d’arriver un peu en avance (mais pas trop) pour garantir d’être à l’heure, vous éviterez ainsi le stress résultant d’évènements imprévus ;
  • Optez pour une tenue dans laquelle vous vous sentez à l’aise mais correcte, les « standards » dépendent de la profession mais bien souvent une tenue classique passe partout ;
  • A la fin de votre entretien, demandez à votre interlocuteur quand il compte vous donner une réponse.

Auteur :  Agnès Leblanc

 

0
  Dans la même thématique

Ajouter un commentaire